NL - FR - EN - DE
verlengd tot 15 maart 2015
Oudenaarde, une ville en feu: exposition et promenade historique home

 

Oudenaarde, stad onder vuur

OUDENAARDE - UNE VILLE EN FEU
du 27 avril au 30 novembre 2014

Durant la Grande Guerre (1914-1918), la Belgique fut séparée en deux par la guerre des tranchées. Alors que les soldats se battaient pour leur mère patrie sur le front de l’Yser, dans la zone occupée, les habitants ont lutté pendant quatre ans pour leur survie. Oudenaarde a souffert de la présence militaire des troupes allemandes. Ses habitants devaient se démener chaque jour pour vivre dignement. Et certains citoyens courageux tentaient d’apporter leur petite contribution pour mener les Alliés vers la victoire.

Avec l’aide de l’armée américaine, les troupes belges, britanniques et françaises ont pu quitter leurs tranchées à l’automne de 1918. Ensemble, avec l’armée américaine, elles sont parvenues à repousser progressivement l’occupant allemand. Le 1er novembre, les troupes alliées ont atteint les rives de l’Escaut à Oudenaarde. Durant la Bataille de l’Escaut, les Américains sont parvenus à créer une tête de pont, mais les représailles allemandes furent rageuses. Audenarde et ses environs furent abondamment bombardés. Les canons ne se sont tus que lors de l’Armistice du 11 novembre.

l'exposition

L’exposition «Oudenaarde, une ville en feu» met l’accent sur les récits personnels des habitants et des occupants.
Quatre thèmes donnent la parole à un témoin privilégié de l’époque. Pour Oudenaarde, la guerre débute avec l’occupation militaire allemande de la ville. Il va de soi que le sous-commandant des troupes allemandes évoque la vie de ses hommes et le contact avec la population locale.
Paul Raepsaet, bourgmestre de la ville à l’époque, prête sa voix aux habitants d’Oudenaarde. Son récit relate le combat quotidien de sa population pour disposer des moyens de subsistance nécessaires. Durant la Première Guerre mondiale, des citoyens courageux se livraient également à de l’espionnage pour transmettre des renseignements aux troupes alliées de l’autre côté du front. Enfin, la libération d’Audenarde est racontée par les soldats eux-mêmes. Le récit des soldats américains se lit comme un passionnant roman de guerre, plein d’actes de bravoure.

promenade historique

Cette passionnante promenade vous raconte l’histoire de la ville durant la Première Guerre mondiale. De vieilles photos montrent des scènes nostalgiques, mais aussi les dévastations de 1918 et toute la souffrance humaine de l’époque.